top of page

La marche et ses bienfaits

Dernière mise à jour : 14 déc. 2022

La marche est l'activité physique la plus naturelle au monde. Elle a de nombreux bienfaits. Elle permet de se vivifier et de se revitaliser au sein de la nature. Elle nous connecte à la terre et à nous-même. Elle peut se pratiquer sous différentes formes : temps de détente lors d'une promenade touristique, lors d'un parcours de golf, lors d'une randonnée pédestre ou d'une marche rapide.


Combien de temps?

Le plus longtemps possible et minimum 3 fois par semaine. De préférence, au contact des arbres comme les pins et les sapins qui revitalisent. De manière générale, tous les arbres apportent un mieux-être, un apaisement de l'organisme.


Pour aller plus loin,


La marche nordique :

La marche nordique est une marche rapide et sportive. Elle aide à perdre du poids. Elle améliore la condition physique. Elle protège le coeur et permet une meilleure gestion du stress et des émotions. Elle améliore la mémoire via l'oxygénation du cerveau et des cellules nerveuses et des neurones en nutriments. Le cerveau fait le plein de sang et d'oxygène pour une meilleure détoxification. Pour trouver un groupe de marche nordique, surtout si vous débutez, pourquoi ne pas consulter le site www.marchenordique.net?


La marche afghane :

La marche afghane synchronise la respiration sur les pas. Elle alterne l'inspiration, la rétention du souffle et l'expiration. Le rythme de marche varie en fonction du terrain sur lequel on marche et de son objectif personnel. Elle permet de rester dans le moment présent et de s'ancrer à la terre. En optimisant l'oxygénation générale du sang vers toutes les cellules du corps, elle augmente la capacité respiratoire et régule le coeur.

Elle permet également une meilleure gestion du stress en libérant des endorphines et harmonise les hémisphères cérébraux. Vous trouverez de nombreuses informations sur le protocole dans les livres "La régénération par la marche afghane" d'Edouard Stiegler et "La marche afghane pour tous" de Sylvie Alice Royer.


La marche originelle :

La marche originelle consiste à dérouler le pied jusqu'à pousser sur le gros orteil en fin de pas. Il ne s'agit pas de poser le talon loin devant mais de poser le pied quasiment à l'aplomb du centre de gravité pour permettre à la voûte plantaire d'exercer son rôle d'amortisseur dans les meilleures conditions. Comme le dit le docteur Anne Taquet "les pieds devant, c'est la fin de la vie".

Elle est moins fatigante et favorise une meilleure circulation dans les jambes évitant ainsi les oedèmes et les phlébites ainsi que les problèmes cardiovasculaires et les maladies dégénératives. Vous retrouverez les découvertes sur la marche originelle sur le site d'Anne Taquet : www.pulscircula.fr.


Quelques conseils :

Comme pour toute activité physique ou sportive, il est nécessaire de s'échauffer les articulations et les muscles sans oublier les automassages avant la marche. Vous pouvez éventuellement prendre un bâton de marche pour soulager les genoux au besoin. Pensez à vous hydrater avant, pendant et après l'effort. Et bien sûr, en fin de marche, étirez-vous et procédez à des automassages. Lors de la douche, un petit jet d'eau froide sur les jambes, puis des repas composés de légumes et de protéines ainsi que des fruits dans la journée aident à récupérer en alcalinisant l'organisme et luttant contre les courbatures.


Contre-indications :

La marche est recommandée à tout le monde, à l'exception des grands insuffisants cardio-respiratoire et des coxarthroses avancées.

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page