top of page

Histoire de la naturopathie

Dernière mise à jour : 29 mars



Issue des grandes traditions hygiénistes, la naturopathie puise ses racines dans l'antiquité, depuis Sumer, en passant par les médecines traditionnelles Essenienne, ayurvédique, indienne et chinoise. La naturopathie tire son nom des mots anglais "nature" et "path", le "chemin de la nature". Aux Etats-Unis, le terme est créé en 1896 par John Scheel et popularisé par le Dr Bénédicte Lust (1872-1945), un allemand, qui crée l'American School of Naturopathy à New York dès 1902.


La naturopathie se base sur la théorie d'Hippocrate, médecin grec (vers 460 avant J.C.) considéré comme le "père de la médecine", qui prônait déjà la diététique associée aux quatre éléments et à la théorie des humeurs (notre milieu intérieur, s'il est déséquilibré, entraîne la maladie) et des tempéraments qui constituent le corps humain. Il appliquait ainsi les lois de la nature et de la physiologie pour révéler à chacun "son médecin intérieur", c'est-à-dire l'auto-guérison du corps par la force vitale. Il a établi 5 principes :


- ne pas nuire: "primum non nocere",

- la nature est guérisseuse: "vis medicatrix naturae",

- identifier et traiter la cause: "tolle causam",

- détoxifier et purifier l'organisme: "deinde purgare",

- la naturopathie enseigne: "docere".


Cette vision holistique étudie les humeurs (la bonne circulation des fluides organiques), la vitalité, l'hygiénisme et la cause des dérèglements. La naturopathie s'est structurée en France dès 1935, grâce à la synthèse réalisée par Pierre Valentin Marchesseau. Il s'est inspiré de nombreux hygiénistes des continents nord-américain, européen et français mettant ainsi l'hygiène de vie à la première place. Pierre Valentin Marchesseau rassemblera les 10 techniques naturelles et structurera les 3 cures. Il formera des "éducateurs de santé" en se méfiant des "naturopathes hérétiques qui trahissent les pères fondateurs en ne prescrivant que des biothérapies ou en jouant au petit médecin".


Source :

- Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Education Sanitaire (OMNES)

- Encyclopédie historique de la naturopathie, de Daniel Kieffer


Cet article vous a plus ? Epinglez-le sur Pinterest !




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page